Les célébrités ne sont plus les seules adeptes de la chirurgie plastique. La discipline a réussi à développer ses techniques. Aujourd’hui, on opère sans laisser de cicatrices et sans entraîner de complications graves sur la santé. Le passage sous le scalpel ne fait plus peur.

chirurgie plastique

De plus, les prix des interventions esthétiques sont devenus abordables alors qu’avant, ils étaient excessivement chers. Si certains tarifs proposés par les établissements esthétiques français sont encore considérés élevés, cet inconvénient n’est plus un obstacle pour beaucoup de gens qui, choisissent de faire leurs traitements esthétiques à l’étranger pratiquement en Tunisie.

Le pays regorge de plasticiens compétents et de cliniques ultra-modernes. Le prix d’une chirurgie seins en Tunisie est équivalent à la moitié du coût d’une chirurgie mammaire en France. Ce tarif englobe non seulement les frais de la chirurgie esthétique des seins et de la prise en charge à la clinique mais, aussi le prix de tous les autres services offerts lors d’un séjour médical en Tunisie comme l’hébergement dans un hôtel de luxe, les soins post-opératoires et le transport.

Chirurgie esthétique :  attention aux abus !

Beaucoup de gens sont devenus accros à la chirurgie plastique. Au début, ils se présentent dans le cabinet du chirurgien esthétique pour se débarrasser d’un défaut qu’ils jugent contrariant. Après une période, ils se rendent compte que l’intervention a bien répondu à leurs attentes et ce sentiment de satisfaction les encourage à faire d’autres opérations pour corriger d’autres défauts inesthétiques mêmes les moins apparents.

Petit à petit, ils oublient que le traitement esthétique est un acte opératoire. Ils n’ont plus peur ni de l’anesthésie générale ni des éventuelles complications. Certains sont même ne songent plus à faire de petites retouches. Ils songent à de grandes transformations physiques pour ressembler à leurs stars préférées, aux Barbies, aux héros des dessins animés et même aux animaux comme les chats. Les exemples sont multiples : Valeria Lykanova, Justin Jedlica, Hang Mioku, Joceley Wildenstein…

Objectifs de la chirurgie plastique

Dans le domaine de la chirurgie plastique on opère pour corriger un défaut disgracieux pour aider le patient à avoir plus de confiance en lui ou pour réparer les dégâts induits par une pathologie ou par un traumatisme grave. Un chirurgien qui se respecte, avant de prendre la décision de faire la chirurgie, vérifie d’abord si son patient est psychologiquement stable et s’il a des attentes réalistes.
Contrairement à ce que croient beaucoup de gens, la chirurgie esthétique ne fait pas du patient une personne « fausse ».

Faire une intervention pour éliminer une imperfection contrariante, exemple, un gros nez, un menton en galoche ou des seins trop petits, ne signifie aucunement devenir une autre personne. Ce n’est pas le procédé esthétique qui aboutit à ce changement. C’est plutôt l’abus. Lorsqu’on demande de faire une opération esthétique, il faut qu’on la demande pour des motivations raisonnables. Il ne faut pas aussi, la subir pour imiter les autres, ou pour leur faire plaisir de peur d’être jugé.