La consommation de l’alcool est responsable de plusieurs problèmes de santé allant des difficultés banales comme l’hypertension, les troubles de mémoire et l’apnée jusqu’aux maladies graves comme le cancer et les maladies cardiovasculaires. Les méfais de l’alcool deviennent plus importants chez les sujets qui ont subi une chirurgie bariatrique. Conseil du jour : ne jamais boire trop d’alcool après une chirurgie de l’obésité…

 

Alcool après bypass en Tunisie

 

Les résultats de nombreuses études sérieuses ont montré que la chirurgie de l’obésité promet des améliorations très bénéfiques : le patient perd une importante quantité de surcharge pondérale. Impressionné par l’effet rapide de sa chirurgie il fait un réel effort pour changer ses habitudes alimentaires. Petit à petit, sa vie bascule dans le bon sens.

Ces études ont également montré que la chirurgie bariatrique sleeve, bypass ou gastroplastie fragilisent les patients face à l’alcool notamment les femmes. Un article publié par le Journal Surgery for Obesity and Related diseases met précisément, le point sur cette question : la chirurgie de l’obésité diminue la tolérance des patients à l’alcool.

Pourquoi faut-il réduire la consommation de l’alcool après une chirurgie de l’obésité ?

 Les chirurgies bariatriques Sleeve et Bypass, réduisent les capacités de l’estomac. Ce phénomène accélère l’absorption de l’alcool et facilite sa circulation dans le sang. Boire quelques verres, provoque l’augmentation du taux d’alcoolémie ce qui ralentit l’activité du cerveau. L’alcool affecte les membranes des cellules et perturbe le fonctionnement des neurotransmetteurs. Les cellules nerveuses deviennent moins actives. Avec le temps, ce phénomène finit par induire une carence en vitamines, qui forment des besoins indispensables pour les cellules cérébrales. Les dommages peuvent être irréversibles.

Le rôle du chirurgien bariatrique et la responsabilité du patient

 Le rôle du chirurgien bariatrique consiste à bien informer son patient sur les détails liés à l’intervention : technique adaptée, les suites opératoires, complications éventuelles et précautions à prendre durant la période de rétablissement. Il doit également l’avertir des risques que peut induire une consommation d’alcool importante. Le patient doit de sa part, s’engager à bien suivre les instructions de son chirurgien. En se présentant pour une chirurgie bariatrique, il a déjà fait son choix pour atteindre son objectif : perdre du poids rapidement. Un petit sacrifice comme abandonner la consommation massive de l’alcool lui permet de protéger sa santé et donc de bien profiter des bienfaits de sa chirurgie de l’obésité pour avoir une meilleure vie sociale.

 

 


Lire aussi...

La consommation de l’alcool est responsable de plusieurs problèmes de santé allant des difficultés banales comme l’hypertension, les troubles de mémoire et l’apnée jusqu’aux...

Lire cet article

La consommation de l’alcool est responsable de plusieurs problèmes de santé allant des difficultés banales comme l’hypertension, les troubles de mémoire et l’apnée jusqu’aux...

Lire cet article