Les gens critiques avec les personnages de la télé réalité devraient réfléchir avant de s’exprimer. Bien sur que les stars éphémères des émissions phares des chaines de la TNT ne sont pas des modèles de vertu mais ils ont au moins le mérite d’exprimer des faits de leur époque.
Ainsi par exemple Sarah Fraisou qui fait filmer sa liposuccion. Reportage, photos…On est bien la dans la scénarisation qui est l’adn de ces émissions que l’on voit sur NRJ12 ou W9.

C’est ce que les communicants appellent le story telling, cette manière habile d’entretenir l’intérêt des médias en séquençant des actions. Et quoi de mieux qu’un problème de poids, d’apparence pour créer un scénario captivant sur la durée. Car de quoi la chirurgie esthétique peut-elle être le nom, si ce n’est cette ligne de temps :

Un problème(Complexe physique) ==> Une solution(l’intervention) ==> Un résultat(Le nouveau corps, la nouvelle silhouette)

Cette histoire Sarah Fraisou et ses consœurs des émissions comme les Anges en sont les acteurs, et sans doute aussi les créateurs. Car ne vous y trompez pas, ces jeunes ont au moins le talent de leur monde, de leur époque, celui de se mettre en valeur en utilisant les bons moyens, c’est-à-dire la chambre d’écho de la télévision: les réseaux sociaux.

Sarah comme les autres sait faire des photos , sait se faire filmer(c’est aussi un métier) et elle sait faire vivre sa représentation sociale sur Instagram notamment, ce temple de la photo narcissique. Que la scénographie de son intervention donne aux autres l’envie de faire une lipoaspiration à prix abordable en Tunisie, c’est un retentissement non souhaité.
Elle nous dit simplement qu’à l’image de son temps, elle est une jeune femme qui a compris les codes de l’apparence et qu’à ce titre elle se donne les moyens de rester connue. J’entends bien les gens s’inquiéter que cette soif de notoriété passe par une intervention de chirurgie esthétique, je vous répondrais qu’en cela elle ne diffère pas vraiment d’une actrice de 50 ans qui veut continuer à jouer des rôles où son âge n’est pas un problème et qui subit un lifting du visage pour cela, ou bien qu’un footballeur qui pour rester désirable sur le marché des transferts entretient sa forme et fait attention à son poids pendant l’intersaison.
Crédit photo : Philippe Leroux/NRJ12