La technique révolutionnaire en esthétique aujourd’hui, c’est la liposculpture ou liposuccion.

Son nom exprime bien sa fonction: sculpter des formes pour obtenir des lignes harmonieuses.  Génétiquement, la femme a tendance à accumuler des dépôts graisseux aux hanches, aux cuisses (culotte de cheval), à l’intérieur des genoux et au ventre.

liposuccion abdominale

Malheureusement, quand on suive des diètes sévères ou fasse des exercices répétitifs pour perdre ces dépôts graisseux, notre corps s’entête à vouloir nous faire conserver ces formes disgracieuses.
Grâce à l´évolution médicale, la liposuccion nous permet de sortir de notre cauchemar avec un minimum de cicatrice.  On peut alors réaliser notre plus grand rêve: qui est de ne plus voir ces vilaines formes lorsque nous portons certains vêtements comme le maillot de bain, la jupe étroite, le pantalon ajusté, etc.

Ce qu´il y a de merveilleux dans la liposuccion c’est qu’une fois que les cellules graisseuses sont aspirées hors de l´organisme, elles ne se reproduisent pas et disparaissent à tout jamais.  Même si vous prenez du poids après la liposuccion, les anciennes formes ne réapparaîtront pas. Vous allez garder les lignes droites que vous aviez obtenues.

La liposculpture amène un changement au métabolisme des graisses.  Cela veut dire que la perte de poids après l´opération se fait plus facilement.  Il y a aussi des travaux médicaux qui indiquent que les diabétiques ayant eu la liposuccion ont constaté une baisse du dosage quotidien de leur insuline.

Une fois le gras enlevé, il est remplacé par du sang et de l´eau.  A cause de l’enflure, le résultat immédiat n´est donc pas le résultat final.
S’il y a un excédent de peau ou perte d’élasticité de celle-ci après l’intervention, il faudra intervenir chirurgicalement.

Cependant, le gras du visage qui descend en général par gravité (par exemple la bajoue, les pommettes et le pli nasogénien) ne doit pas être extrait mais plutôt repositionné par un lifting facial.  Le gras est également indispensable pour harmoniser le visage, éliminer le creux de la joue et la cavité sous l’œil (sillon infra-orbital).

Le double menton se traite bien chez les jeunes, mais avec l’âge, le muscle descend.  Si on enlevait le gras, le muscle et ses bandes se verraient et donneraient un air de vieillissement.  De plus, chez un bon nombre de patients, il y a un dépôt adipeux sous le peaucier et la liposuccion ne pourrait aider sans l’aide de la chirurgie.

La majorité des liposuccions se font sous anesthésie générale.  La plupart des patients retournent à leurs activités dans les jours qui suivent.  Le pansement sera enlevé le lendemain de l’opération et la douche est permise. Il est préférable de marcher et de commencer vos activités journalières le plus tôt possible.  La semaine qui suivra l’opération, pour accélérer le phénomène de guérison, les massages sont recommandés.  Cela permet d’éliminer le sang et l’eau qui ont remplacé le gras après la liposuccion.

Votre première visite

Tout mineur doit faire endosser son intervention par ses parents et cela en notre présence.
Mon équipe ainsi que moi-même insisterons pour bien vous faire comprendre la chirurgie, la convalescence, les douleurs, les malaises et complications, de façon à ce que vous soyez parfaitement renseignée sur toutes les éventualités. Nous sommes disponibles en tout temps pour répondre à vos questions et vous donner satisfaction.
Des photographies « avant » et « après » la chirurgie sont requises pour compléter votre dossier.  Ces mêmes photos peuvent être présentées lors de congrès internationaux pour les chirurgiens plasticiens en esthétique ou encore pour des journaux médicaux et des chapitres de livres destinés à l’enseignement de la chirurgie plastique à des médecins.  Un examen et un questionnaire médical complet sont requis pour compléter votre dossier.

Les démarches pré-opératoires

  • S’abstenir de tout médicament contenant de l’aspirine, de l’ail, de la vitamine E et des produits naturels pour un minimum de 2 semaines avant et après la chirurgie.
  • La consommation de boissons alcoolisées (bière, vin ou spiritueux) est à éliminer durant 2 semaines avant et après la chirurgie.
  • Toute maladie doit être traitée et contrôlée par votre médecin qui nous confirmera par écrit son accord quant à votre chirurgie.
  • La veille et le matin de l’intervention, dans la douche, un savonnage de la zone à opérer est requis.  Vous ne devez pas appliquer de crème ou parfum le matin de l’opération.
  • Le matin de l’opération, prévoir des vêtements amples et confortables.
  • Enlever les bijoux de langue et autres ainsi que les verres de contact avant la chirurgie.
  • Il vous est recommandé de laisser vos bijoux et objets de valeur à la maison.
  • Si l’opération est sous anesthésie générale, vous pouvez manger légèrement 6 heures avant la chirurgie. Ex. : rôtie, tranche de fromage, jus de fruit clair ( sans pulpe ) ou tisane ou café sans lait.

Pour l’anesthésie locale, il est préférable de manger léger avant la chirurgie

  • Éviter de vous exposer au soleil deux semaines avant et après la chirurgie.
  • Prévoir une personne pour vous accompagner lors du retour à la maison et pour la première nuit.
  • Prévoir une réserve de glace pour le lendemain de la chirurgie.

TRÈS IMPORTANT :

Si vous prenez des médicaments pour la pression,  les poumons, des antibiotiques ou pour toutes autres raisons, vous devez les prendre comme à l’habitude, même le matin de l’opération.

L’intervention

Dans la plupart des cas, la chirurgie se pratique sous anesthésie générale. Toutefois, nous pouvons vous offrir l’anesthésie locale selon le cas.  Nous sommes formés et équipés pour faire face à toutes les éventualités et toutes les complications possibles, même si celles-ci sont extrêmement rares, surtout chez des personnes en bonne santé.

Nous sommes toujours soucieux de nous munir des meilleurs équipements disponibles afin de nous maintenir à la fine pointe du développement technologique.  Une atmosphère de détente règne dans la salle d’opération. Ceci facilite les techniques fines, précises et méticuleuses afin de vous offrir des résultats optimaux.

Les soins postopératoires

  • Après la chirurgie, vous pourrez retourner à votre domicile.  Si vous le désirez, nous vous suggérons un site de convalescence dans un endroit spécialisé.
    Le pansement sera enlevé 24 heures après la chirurgie.
  • Tous les exercices modérés sont à déconseiller pour 2 semaines et tous les exercices violents, pour un mois. Cependant, la marche normale à l’extérieur est recommandée.
  • Des ecchymoses ou « bleus » peuvent persister de 10 à 15 jours.  Par contre l’œdème commencera à diminuer au bout d’un mois et s’estompera presque dans l’année courante.
  • L’inconfort et la sensation de « tiraillement » peuvent être soulagés par des analgésiques prescrits lors de l’intervention.  Si la douleur persiste, vous pouvez prendre 1 à 2 comprimés de Tylenol extra-forts entre les doses d’analgésiques mais aucune ASPIRINE pendant 2 semaines.
  • Le port du bas support est très recommandé après l’opération.
  • Une culotte gaine est également recommandée après la liposuccion du ventre.  Pour la gaine, vous devez la porter le jour pour 1 mois.  Pour la nuit, après 48 heures vous pouvez l’enlever.
  • Vous pouvez appliquer de la glace à raison de 20 minutes par heure pendant les 48 heures suivant la chirurgie. (en tout temps mettre un tissu entre la peau et le sac de glace).
  • La deuxième semaine suivant l’opération, les massages seront nécessaires.  En utilisant de huile et vos mains, vous compressez et massez en remontant.  La semaine suivante, vous utilisez une brosse de massage. Toujours prendre une huile pour le massage.
  • Sur les cicatrices, utiliser un écran solaire total pour 1 an.
  • Si vous demeurez dans la position couchée ou assise,  il est recommandé de contracter les mollets pour prévenir une stase veineuse dans les jambes.
  • Dans le cas où vous ne réussissez pas à nous rejoindre, veuillez vous présenter à l’urgence de l’hôpital le plus près de chez vous.

Les risques et complications possibles

Les complications de cette intervention sont extrêmement rares :

Infection : Si une infection se déclarait, on vous prescrirait des antibiotiques.
Saignement : Pour diminuer les saignements on injecte de grandes quantités de médicament vasoconstricteur et de plus, on utilise des canules mousse (non tranchantes). S’il y avait hématome (accumulation de sang) il faudrait ponctionner, mais avec les techniques que nous employons, nous n’avons pas encore vu cette complication.
Insuffisance vasculaire : Si on coupait la circulation, on pourrait avoir une nécrose cutanée.  Nous n’avons pas encore vu cette complication car nous employons des canules non tranchantes.
Ondulations et irrégularités : Si toutefois elle se produisait, une retouche pourrait améliorer la condition. Parfois, à cause d’un manque d’élasticité de la peau au niveau de l’abdomen, il se peut que l’excédent cutané soit réséqué et il en résulterait une cicatrice et des frais supplémentaires.  Cette réaction ne s’exécuterait pas avant au moins 1 an suite à la liposuccion.La plupart des ecchymoses (bleus) disparaissent dans les 2 semaines suivant l’opération. Exceptionnellement, l’hémoglobine ou ses produits de dégradation pourraient pigmenter les tissus et la peau.
Réactions allergiques : Il y a toujours la possibilité d’une réaction allergique aux médicaments, aux désinfectants ou aux diachylons.

Les complications de la chirurgie sont très rares grâce à nos standards très rigoureux de la pratique chirurgicale. S’ils sont mentionnés, ce n’est pas dans le but de vous alarmer ou de vous faire peur, mais plutôt de vous rassurer du fait que vous serez des mieux informés.

Comme dans toute chirurgie, il y a toujours risque de thrombophlébite et d’embolie pulmonaire, mais dans le but de prévenir ces risques, nous employons les bottes pulsatiles et nous mobilisons les patients immédiatement.

A retenir :

La chirurgie doit être individualisée et exécutée méticuleusement et avec finesse afin d’obtenir un résultat optimal. Je vous encourage à rédiger une liste de questions pour en discuter avec moi et mon équipe.

Un résultat optimal exige une bonne communication, que vous soyez bien informé(e) et en confiance avant votre chirurgie.  Une chirurgie extensive et bien exécutée peut amener une amélioration remarquable qui sera très satisfaisante et aura surtout un effet positif sur votre confiance et votre image.