Une nouvelle technique pour lutter contre l’obésité a été développée en début de cette année par une équipe de médecins du service d’hépato-gastro-entérologie et nutrition de l’hôpital Antoine Béclère de l’AP-HP en France.

Qui peut bénéficier de l’endoscopie chirurgicale ?

Plusieurs personnes ne trouvent pas le courage de recourir à la chirurgie de l’obésité à cause des différents effets secondaires qui sont très courants, que ce soit dans une sleeve, un by-pass ou dans la pause d’un anneau gastrique : les problèmes de transit, les vomissements, les carences, les fistules, etc. sans parler des conséquences de cette chirurgie à long terme.

Ces raisons, ainsi que plusieurs autres ont poussé les médecins de l’hôpital Antoine-Béclère à faire des recherches pour inventer une technique moins invasive que la chirurgie, avec des résultats sûrs et avec moins de risques.

L’endoscopie bariatrique ou endoscopie chirurgicale est dédiée aux personnes qui ne souffrent pas d’obésité sévère, dont l’IMC est entre 30 et 35 et qui ne sont pas concernées par la chirurgie bariatrique, a expliqué le chef du service d’hépato-gastro-entérologie et nutrition de l’hôpital Antoine Béclère.

Qu’est-ce que l’endoscopie chirurgicale ?

L’objectif essentiel de cette intervention étant d’effectuer trois à quatre lignes de sutures de l’estomac pour le replier sur lui-même et en réduire la taille. Le patient ne peut donc manger que de très petites quantités. Le médecin fait passer par la bouche du patient une mini-caméra, effectue des points sur les trois parties de l’estomac (partie antérieure, moyenne et postérieure), qui vont par conséquent se froncer et réduire le volume de l’estomac. Pour réaliser cette intervention, les médecins utilisent un endoscope et un matériel spécifique pour les sutures.

Les études continuent concernant cette technique. Jusqu’à présent les médecins n’ont pas encore défini le nombre de kilos que peut perdre la personne grâce à l’endoscopie chirurgicale. De plus, on ne sait pas si le prix de cette nouvelle technique est plus ou moins cher que les tarifs d’une gastroplastie verticale ou ceux d’une autre technique de la chirurgie bariatrique.

Cette intervention peut durer entre une heure et une heure et demie. Ce qui est bien, c’est qu’elle est sans incisions, sans cicatrices et sans douleurs.


Lire aussi...

Une nouvelle technique pour lutter contre l’obésité a été développée en début de cette année par une équipe de médecins du service d’hépato-gastro-entérologie et...

Lire cet article

Une nouvelle technique pour lutter contre l’obésité a été développée en début de cette année par une équipe de médecins du service d’hépato-gastro-entérologie et...

Lire cet article