L’Obésité touche toutes les catégories d’âge. Lorsque le corps accumule une masse graisseuse trop importante, on parle alors d’obésité. Elle est considérée comme une maladie puisqu’elle peut causer des troubles sérieux au niveau de la santé. C’est pourquoi plusieurs médecins conseillent à leur patient de passer par une chirurgie bariatrique.

Prédisposition à être obèse

Un élément récurent est le grignotage à cause du fait de sauter les repas comme le petit-déjeuner ou le déjeuner, ce qui amène la personne à manger plus ou prendre un repas copieux au moment du goûter et du dîner. Et donc une consommation accrue de calories qui ne seront pas digérés et ingérés par le corps à cause de l’approche de l’heure du coucher.

Hormis la mauvaise hygiène de vie et une alimentation loin d’être équilibrée, il existe un facteur génétique qui prédispose une personne plus qu’une autre à devenir obèse.

Comment savoir si une personne est obèse ?

  • Tout simplement en calculant son Indice de Masse Corporelle en divisant son poids (kg) par sa taille au carré (m²).

Selon des critères établis par l’Organisation Mondiale de la Santé, l’IMC est interprété selon le tableau suivant :

IMC (kg.m-2) Interprétation (d’après l’OMS)
< à 16,5 Dénutrition
16,5 à 18,5 Maigreur
18,5 à 25 Corpulence normale
25 à 30 Surpoids
30 à 35 Obésité modérée
35 à 40 Obésité sévère
> à 40 Obésité morbide ou massive

Cette classification ne concerne ni les femmes enceintes et allaitantes, ni les sportifs (grands musclés) ni les séniors. En plus, cet outil ne distingue pas la masse des os de celles des muscles ou de la graisse. Mais l’IMC ne peut pas indiquer la répartition de la masse adipeuse dans le corps, c’est pourquoi des chercheurs s’y mettent pour déterminer de nouveaux outils de mesure de l’excès de graisse.

  • Comme par exemple, l’indice de masse adipeuse ou IMA qui se calcule en mesurant la circonférence des hanches et la grandeur. Mais n’ayant pas encore fait ses preuves il ne peut pas être utilisé en médecine pour le moment.
  • Ainsi, les médecins utilisent un complément à cet outil, en calculant le tour de taille pour déterminer le surplus adipeux localisé dans l’abdomen. L’obésité abdominale est déclarée lorsque le tour de taille est > à 88 cm pour les femmes et > à 102 pour les hommes
  • Un autre rapport plus précis : tour de taille/tour de hanches. Lorsqu’il est > à 1 (hommes) et > à 0.85 (femmes), cela veut dire que la répartition de la masse graisseuse n’est pas équilibrée et indique une obésité.
  • Le bilan sanguin indique au médecin le profil lipidique chez le patient et les maladies qui en résultent. Par conséquent, avant de pouvoir soigner ces pathologies, il commence par orienter ses patients vers une chirurgie bariatrique pour recourir au problème de l’obésité et retrouver une corpulence normale et saine.

Pathologie

D’après l’Organisation Mondiale de la Santé, elle est considérée comme une pathologie qui, à son tour, est responsable de plusieurs maladies cardiovasculaires et de diabète.

 

La répartition de la graisse dans différentes parties du corps engendre différentes pathologies. Si les réserves adipeuses sont localisées au niveau du ventre, les maladies cardiovasculaires, dyslipidémie, hypertension et de diabète sont plus fréquentes que si l’excès graisseux se trouve sur les hanches et les cuisses.

Des problèmes articulaires et des problèmes de respiration peuvent aussi s’en suivre ainsi que des répercussions psychologiques graves.

Conseils 

Pour les enfants et les adolescents, il faut veiller à ce qu’ils ne restent pas trop longtemps devant la télé car la sédentarité est l’allié numéro 1 de l’obésité. Privilégiez les activités sportives, les sorties entre amis. En plus, évitez-leur les grignotages à répétition surtout pendant la soirée.

Quant aux personnes adultes, si vous souffrez déjà d’obésité, et que le régime alimentaire et le sport n’ont pas donné le résultat souhaité, vous devez penser à la chirurgie bariatrique.

Chirurgie

En dernier recours, lorsque l’IMC dépasse 40 et que la vie du patient en devient menacée, la chirurgie devient la solution de l’obésité.

C’est une intervention chirurgicale qui modifie l’absorption des aliments. Pour permettre une perte de poids rapide.

Vu qu’elle peut couter très cher en France, vous pouvez passer par un autre pays, comme la Tunisie : moins cher et avec des cliniques aussi bien équipées qu’en France et des chirurgiens aussi performants.

La chirurgie bariatrique en Tunisie comprend les interventions suivantes :

  • La gastroplastie (la sleeve gastrique, pose d’agrafes, et l’anneau gastrique, pose d’un anneau modulable)
  • Le ballon gastrique
  • Le by-pass gastrique