Les vergetures sont un ensemble de stries linéaires indésirables et inesthétiques qui surviennent autant chez la femme que chez l’homme, mais principalement chez la femme, dont les grossesses en sont la plupart du temps responsables.

Cet article se propose d’expliquer la survenue des vergetures, d’en donner les mesures de prévention et de traitement, notamment pour les cas de chirurgie esthétique post-grossesse.

Manifestations et causes

Les vergetures se manifestent par une distension importante et rapide de la peau, une altération des fibres élastiques des couches profondes, par la diminution et la désorganisation du collagène et de l’élastine, incapables d’assurer l’élasticité de la peau et, d’autre part, par l’amincissement de l’épaisseur de la peau, notamment de sa couche superficielle.

Les principales causes sont liées d’une part à un dysfonctionnement hormonal pouvant survenir suite à des grossesses, à la puberté, ou causées par des maladies endocriniennes à l’instar du syndrome de Cushing (excès de sécrétion du cortisol). D’autre part, les vergetures peuvent être liées à une variation pondérale importante, notamment un amaigrissement ou un excès de prise de poids, causant un important relâchement de la peau ; comme elles peuvent aussi être causées par d’importants efforts musculaires pour les sportifs de haut niveau, comme l’absence d’activité physique peut les engendrer aussi ; les vergetures peuvent aussi avoir une cause iatrogène, c’est à liées à un traitement médical, principalement le cortisone.

Vergetures et grossesse

La grossesse est la cause principale des vergetures chez la plupart des femmes. Bien que ce soit un phénomène qui touche aussi les hommes, à peu près 15% de jeunes adolescents, à la période pubertaire et durant la phase de croissance qui entraîne des changements morphologiques, et une croissance de la masse musculaire. Il reste que ce soit à 70% un « mal » féminin.

Ceci parce que la grossesse provoque d’une part, un étirement cutané brutal et rapide, s’associant à une prise ou à une perte de poids ; et d’autre part, parce que la grossesse entraîne une variation hormonale chez la femme, et laisse apparaître sur divers endroits de son corps, comme les seins, le ventre, les fesses, les cuisses, le bas du dos, la face interne des bras ou les épaules. Les vergetures liées à la grossesse passent du rouge violacé au blanc nacré.

Quel traitement pour les vergetures ?

Il existe divers traitements anti-vergetures. Certains traitements relèvent du domaine de la dermatologie esthétique, comme les crèmes anti-vergetures. D’autres, de la chirurgie esthétique comme le lifting des bras, l’abdominoplastie, etc., qui nécessitent en ce moment, de supprimer en plus des vergetures, les excédents cutanés causés par le relâchement de la peau, dans le cas de grossesses spécifiquement. Mais, en général, ces traitements, y compris ceux de la médecine esthétique, laser, peeling, et bien d’autres, sont contre-indiqués durant la grossesse, et rentrent dans la chirurgie esthétique post-grossesse, comprenant non seulement des interventions d’élimination des vergetures, mais aussi d’autres opérations pour raffermir, rajeunir et embellir le corps après une grossesse.

Les mesures de prévention des vergetures incluent une hydratation cutanée méliorative de son élasticité. Une stabilité pondérale pour empêcher les variations en trop ou en moins du poids, et les changements qu’ils peuvent causer sur la peau. L’utilisation des crèmes hydratantes non médicamenteuses pour les femmes enceintes, etc.