Vous êtes horrifiées par les différentes mésaventures des personnes qui ont tenté des opérations pour augmenter leur poitrine par voie chirurgicale et vous recherchez comment effectuer une augmentation mammaire sans chirurgie. Soyez sans crainte car il existe une large variété de méthodes d’augmentation des seins sans chirurgie. En voici quelques techniques

Le lipofilling mammaire


Cette technique se base sur l’injection des graisses autologues à l’intérieur du sein pour agrandir son volume de 1 ou 2 tailles de bonnet. A la base, cette technique est classée en tant que chirurgie esthétique, mais vu le mode opératoire et la période postopératoire on peut la considérer comme technique douce.

Les pilules d’augmentation mammaire

Elles sont surement la technique la plus populaire d’augmentation mammaire non chirurgicale aujourd’hui. Les pilules contiennent des herbes qui augmentent votre taille de poitrine et en même temps, promeuvent la santé globale des seins. Certaines des herbes que la plupart des pilules contiennent sont le fenugrec, ligname sauvage, les graines de fenouil, le ginseng et du ginkgo.

Développez les muscles Pectoraux

Vos seins consistent en de la graisse, c’est pourquoi ils sont doux. Derrière ces graisses, se trouvent des muscles pectoraux qui une fois qu’ils sont exercés régulièrement, vont se développer. Plus ils se développement, plus ils vous donneront une apparence de poitrine bombée. Vous pouvez y travailler en faisant des pompes ou de la presse de poitrine.

Crèmes

Les crèmes de Poitrine sont l’alternative parfaite pour les personnes qui ont des risques de pathologies ou des maladies déjà déclarées sur le foie et les reins. En effet, une fois que la crème est appliquée, elle est absorbée par la peau et va directement dans le sang, sans passer par le foie et le rein. Elle va favoriser l’afflux sanguin dans les seins et en maintenir une pression suffisamment importante qui va progressivement donner une forme plus généreuse à cette glande qu’est le sein.

Injection d’acide hyaluronique (Botox)

L’injection se fait sous anesthésie, entre la glande mammaire et le muscle, après qu’une petite incision ait été faite au niveau du sillon sous mammaire. Ce qui est intéressant avec cette technique, c’est qu’elle permet d’atteindre des résultats immédiats et sur-mesure. Par contre, les effets sont dégressifs dans le temps et au fil des injections. La première injection produit des effets pendant une année. Les suivantes sont actives moins longtemps et de façon progressive.