L’obésité constitue aujourd’hui un problème majeur de santé publique. Parler du prix du traitement de l’obésité, ce n’est pas évoquer seulement ici le prix sleeve gastrectomie tunisie  par exemple, mais surtout des différentes mesures de prévention des complications pré et post-opératoires de la chirurgie bariatrique, des mesures à grande échelle à prendre pour éviter une généralisation du phénomène.

Car, au regard du cri d’alarme lancé par l’OMS, l’obésité n’est plus un défi seulement pour les pays industrialisés, d’où l’inquiétude formulée, la nécessité de la prévention de la maladie, mais surtout de son traitement, car l’obésité est devenue l’une des principales causes de mortalité mondiale, la 5ème cause.

chirurgie-bariatrique

Formes d’obésité

On peut distinguer deux types d’obésité en fonction de la région sur laquelle l’excès adipeux s’accumule chez le patient. Mieux, la morphologie du patient (androïde ou gynoïde) détermine généralement à quelle forme d’obésité l’on a affaire. En fonction de la distribution régionale de la graisse, on peut évaluer les patients présentant le plus de risques métaboliques diabétogènes et athérogènes, et donc proposer le traitement adéquat. L’un des premiers objectifs thérapeutiques de la chirurgie de l’obésité est de réduire le volume de graisse intra-abdominale.

En gros, favoriser la perte de poids du patient est la principale ambition de la chirurgie de l’obésité. Car, cette perte de poids est bénéfique sur le profil lipoprotéique du patient obèse, sur sa sensibilité à l’insuline, sur son hypertension artérielle, sur les risques associés de thrombose et d’inflammation. Elle permet en outre de diminuer le taux des plasmatiques et des triglycérides, d’apolipoprotéine B, et d’augmenter la concentration de HDL- Cholestérol. Selon certaines études, une perte de poids de l’ordre de 5 à 10 % permettrait de diminuer substantiellement les risques  de maladies cardiovasculaires et du diabète de type II chez les patients présentant une obésité androïde ou obésité intra-abdominale.

obésité abdominale

Spécificité de l’obésité abdominale

L’obésité androïde est une obésité viscérale, abdominale ou obésité de type masculin.  Elle se caractérise spécifiquement par une accumulation du tissu graisseux au niveau de l’abdomen.  La caractéristique de cet amas graisseux localisée, c’est d’être viscérale et sous-cutanée. L’obésité gynoïde aussi connue sous le nom d’obésité féminine, est l’accumulation graisseux sous-cutané dans la région glutéo-fémorale, c’est-à-dire, au niveau des hanches, des fesses et des cuisses. L’opération de l’une ou de l’autre de ses formes d’obésité peut se faire selon un tarif différent en fonction des cliniques, et de l’importance de la graisse viscérale.

La répartition androïde se définit le plus simplement par un rapport tour de hanche/tour de taille ou rapport T/H qui est plus associé à un diabète de type 2 que ne l’est l’IMC. La répartition adipeuse est dite androïde quand chez la femme, quand ce rapport est au-dessus de 0,85 et chez l’homme, quand il est supérieur à 1. Il y a répartition androïde de l’excès adipeux chez la femme lorsque son tour de taille est au-dessus de 88 cm, et chez l’homme, quand il est supérieur à 102 cm.

Traitement chirurgical par sleeve gastrectomie

Le traitement de l’obésité abdominale, outre une véritable transformation dans ses habitudes de vie (alimentaire et sportive) comprend aussi l’usage des agents pharmacologiques, c’est-à-dire un traitement médical (Rimonabant, Orlistat, Sibutramine) ou alors, un traitement chirurgical dont l’effet de la perte de poids est généralement à long terme. Les mesures chirurgicales, comprennent des interventions comme le by-pass gastrique, la pose d’un anneau gastrique ou une sleeve gastrectomie qui consiste à une supprimer une partie importante de l’estomac.  Le suivi médical sleeve gastrectomie indique après 5 ans, une perte de poids de près de 60 %. N’étant pas une chirurgie réversible, la sleeve gastrectomie exige un délai d’intervention plus long, permettant au patient de mesurer les conséquences à long terme de son choix. Il est important de savoir quels sont les avantages de chaque chirurgie liée à l’obésité, et surtout, qu’est-ce qu’une sleeve avant de s’y lancer.

Les principaux risques de l’obésité abdominale

Les patients obèses androïdes sont les plus soumis aux risques de mortalité, ils enregistrent le taux de surmortalité le plus élevé, de même que d’accidents cardio-vasculaires, des nombreux risques d’accidents vasculaires cérébraux, de cancer et d’apnée du sommeil.

La principale caractéristique de l’obésité abdominale c’est que la répartition abdominale de la graisse s’associe le plus souvent au diabète non insulino-dépendant, comme l’a démontré Jean Vague en 1956.

 


Lire aussi...

L’obésité constitue aujourd’hui un problème majeur de santé publique. Parler du prix du traitement de l’obésité, ce n’est pas évoquer seulement ici le prix...

Lire cet article

L’obésité constitue aujourd’hui un problème majeur de santé publique. Parler du prix du traitement de l’obésité, ce n’est pas évoquer seulement ici le prix...

Lire cet article

Laisser un commentaire